voyage avec les mots_v2.png

Introduction

La langue française est née vers le IXᵉ siècle d'un mélange de latin, de langue germanique et de francique et son histoire débute avec le premier écrit dans une langue nouvelle qui ne peut plus être identifiée comme du latin. De la même façon que l’on s’enrichit au contact de gens d’une culture différente que la nôtre, notre langue s’est enrichie au contact d’autres langues au fil du temps. Qu’ils soient dus à des « emprunts »¹ ou à du « xénisme »², ces mots, proviennent d’environ 90 langues et quelques-uns d’entre eux serviront de points de départ pour des voyages exploratoires offerts dans cette chronique.

Vous serez surpris d’apprendre l’origine de certains mots que vous utilisez régulièrement. Dans le texte suivant, par exemple, plus de 80 % des noms sont des mots étrangers :
 

« Je suis allée au magasin pour me procurer de quoi offrir un petit festin à mes parents. Au menu : aiglefin grillé sur riz au safran accompagné d’une macédoine de brocoli, maïs et aubergine et d’une salade d’épinard, tomate, avocat et artichaut. Pour dessert, un sorbet aux fruits frais nappé de chocolat : abricots, ananas, mangue, orange et papaye. Je n’ai pas oublié une bière de houblon bio pour mon père et pour ma mère, qui ne boit pas d’alcool, il y avait une carafe de café et une autre de thé. J’ai même pensé à placer du sucre, de la mayonnaise et du ketchup sur un joli cabaret.

J’avais prévu de manger sur le patio de mon appartement où j’avais installé un parasol, ça sentait tellement bon la lavande et le lilas, mais il y avait trop de maringouins et aussi bizarre que cela puisse paraître, ma maman a développé une allergie et doit toujours s’enduire de pommade à la seule vue des moustiques. »

Si votre curiosité a été piquée, vous ne manquerez pas de nous lire le mois prochain alors que nous nous lancerons à la découverte de l’origine de ces mots.

¹ Emprunt : Lorsqu'on parle d'emprunt linguistique, on fait généralement allusion à un mot ou à une expression qu'un locuteur ou une communauté emprunte à la langue d'une autre communauté linguistique, sans passer par la traduction, tout en l'adaptant parfois aux règles phonétiques, morphologiques et syntaxiques de la langue d'arrivée. axl.cefan.ulaval.ca/

² Xénisme : En linguistique, un xénisme est un type d'emprunt lexical qui consiste à prendre un terme étranger tel quel, de sorte qu'il est reconnu comme étranger par les usagers de la langue. educalingo.com

Liste de toutes les chroniques de.jpg