Le monde sous ma loupe.jpg

Les États de la Trêve

Bonjour à toi ô jeune ami philatéliste!

Ce mois-ci, j’aimerais te parler de timbres très communs, mais qui n’ont pas bonne réputation : les timbres émis par les États de la Trêve (Trucial States en anglais). Que nous les collectionnions ou non, que nous les voulions ou non, nous les avons tous vus. Si vous collectionnez les timbres du monde entier depuis un certain temps, ces timbres ont été entre vos mains…

Il y a déjà plusieurs années, j'avais acheté un lot de timbres sur eBay en espérant obtenir des timbres de ce qui est devenu les Émirats arabes unis en 1971 - en d'autres termes, des sept émirats qui composaient brièvement les États de la Trêve. Hélas, près de la moitié du lot était constituée de timbres non répertoriés dans le catalogue Scott - et cela est justifié pour la plupart, car ce matériel « dunaire » émis après 1971 a rarement été utilisé pour l’envoi du courrier, mais plutôt, semble-t-il, pour satisfaire un nombre toujours grandissant de collectionneurs de timbres en Europe et en Amérique du Nord.

 
Quels sont ces États de la Trève? Les émirats qui font aujourd’hui partie des Émirats arabes unis (United Arab Emirates) - Abu Dhabi, Ajman, Dubaï, Fujeira, Sharjah, Ras al Khaima et Oumm al Qaïwaïn - sont connus sous le nom des États de la Trêve parce qu'ils ont accepté de renoncer au commerce des esclaves et à la piraterie dans le cadre d’une trêve maritime (un traité) avec la Grande-Bretagne en 1853.

 

Ajman.jpg

Timbre de l’Ajman

UmmAlQiwain.jpg

Oumm al Qaïwaïn

Fujeira.jpg

Fujeira

Pourquoi le mot « dunaire »? Ce mot pas très politiquement correct fait référence au fait que ces états sont situés le long de la côte du Golfe Persique en abord du désert arabe formé d’interminables dunes…

 

Même si le catalogue Scott ne répertorie pas la plupart de ces timbres, il semblerait qu’ils sont répertoriés dans le catalogue allemand Michel (je ne sais pas pour le catalogue Yvert). Ce qui démontre qu'il y a tout de même un marché assez important pour ces timbres en Allemagne et en Europe occidentale.

 

Je dois admettre que je ne collectionne pas vraiment ces timbres; la raison étant qu’ils ont rarement été utilisés pour affranchir du courrier. Quoiqu’il existe tout de même de rares envois postaux affranchis uniquement avec ces timbres, ce sont essentiellement des lettres contenant des listes de prix et des propositions commerciales pour ces mêmes timbres. Ceux que j’accepte dans ma collection sont les premières séries émises par ces États (1963-1971); surtout des timbres avec l’effigie du sultan ou de l’émir local.

Abu Dhabi.jpg
Abu Dhabi 2.jpg

Timbres d’Abu Dhabi

Dubai.jpg

Dubaï

Ras Al Khaima.jpg

Ras Al Khaima

Les États de la Trève se sont unifiés le 2 décembre 1971 pour créer les Émirats arabes unis, le pays que nous connaissons aujourd’hui. Malgré la création de ce nouveau pays en 1971, la plupart des petits États ont continué à émettre des timbres pour les collectionneurs. En fait, ce ne sont pas ces petits États qui émettaient ces timbres, mais plutôt des compagnies situées en Europe. En ce qui concerne ces timbres émis après 1971, ils ne sont pas considérés comme étant de vrais timbres, car ils ne sont pas reconnus par l’Union postale universelle, agence postale internationale située en Suisse.

UAE1.jpg
UAE2.jpg
UAE3.jpg

Timbres des Émirats arabes unis

Cela étant dit, si tu collectionnes les timbres par thématiques, beaucoup de ces timbres « dunaires » peuvent avoir une certaine valeur éducative pour les jeunes collectionneurs. De quoi aiguiser l'appétit pour la culture générale, avant l'ère de l'Internet. Beaucoup d'entre eux sont des œuvres d'art miniatures qui démontrent une belle conception graphique. Pour le collectionneur thématique, certaines de ces émissions peuvent représenter l'image rare d'un type de champignon spécifique, des personnages royaux ou même des espèces de pingouins… La plupart des fresques des grands artistes de l’histoire, de la Renaissance à l’ère contemporaine, se sont retrouvées sur des timbres « dunaires ».

 

Aujourd'hui encore, d'énormes quantités de ces timbres se retrouvent toujours sur le marché et atterrissent assez facilement dans les collections de ceux qui aiment les diverses thématiques représentées…

 

Bien sûr, il n’y a pas que ces États « dunaires » qui subissent le dédain snob de ceux qui se considèrent comme des « collectionneurs sérieux ». D'autres pays qui émettent de nombreux timbres dont l’utilisation postale est douteuse comprennent le Libéria, la Sierra Leone, les Tuvalu, la Dominique, la Guinée équatoriale, l’Anguilla, la Barbuda et, ces dernières années, toute une gamme de régions administratives issues de l’ancien empire soviétique : l’Abkhazie, la Touva, la Karakalpakie, la Carélie, etc.

Liberia.jpg

Libéria

Dominica.jpg

Dominique

Tuva.jpg

Touva

Lorsque l’on collectionne les timbres, il y en a pour tous les goûts! Il n’est pas interdit de collectionner les timbres « dunaires » ou ceux des pays que je viens d’énumérer… 

Pour un grand nombre de collectionneurs, je crois qu'un obstacle important est l'oblitération imprimée (cancelled to order), mais après tout, quelle différence réelle y a-t-il avec les oblitérations matricielles de tant d'autres nations? Une autre objection consiste dans les thèmes illustrés, certainement pas très pertinents pour les lieux d'origine, mais si l’on garde un esprit ouvert et que l’on voit ces timbres avec un œil éducatif, n’ont-ils peut-être pas une certaine qualité? 

On se retrouve le mois prochain! Fais bien attention à toi!

Commentaire à l'auteur.png
Liste de tous les articles de.jpg